Guy de MAUPASSANT

 

Maupassant (1850-1893), malgré une courte vie et donc une courte carrière, a marqué les esprits surtout grâce à ses nouvelles (contes) qui lui ont permis d’aborder une multitude de thèmes et d’exprimer des idées et sentiments, souvent nouveaux pour l’époque, mais qui, pour la plupart, le temps passant, ont fini par s’imposer.

Parmi ses 300 nouvelles, en voici 50 au sein de 3 recueils :

Contes choisis : Mademoiselle Perle (1886), Deux Amis (1883), Menuet (1882), Le Petit Fût (1884), La Peur (1882), La Mère Sauvage (1884), A cheval (1883), Pierrot (1882), La Ficelle (1883), Denis (1883), En mer (1883), La Bête à Maît Belhomme (1885), La Folle (1882), Mon oncle Jules (1883), Aux Champs (1882), L’Épave (1886), L’Aventure de Walter Schnapps (1883), Sur l’Eau (1876)

L’Inutile Beauté (1890) : L’Inutile Beauté, Le champ d’oliviers, Mouche, Le Noyé, L’Épreuve, Le Masque, Un Portrait, l’Infirme, Les 25 francs de la Supérieure, Un cas de Divorce, Qui sait ?

Contes du jour et de la nuit (1883 - 1884 - 1885) : Le Crime au père Boniface, Rose, Le Père, L’Aveu, La Parure, Le Bonheur, Le Vieux, Un lâche, L’ivrogne, Une Vendetta, Coco, La Main, Le Gueux, Un Parricide, Le Petit, La Roche aux Guillemots, Tombouctou, Histoire vraie, Adieu, Souvenir, La Confession

 

(Textes obtenus à partir de fichiers PDF "image" téléchargés sur le site GALLICA)

 

Contes choisis

 

L’Inutile Beauté

 
 

Contes du jour et de la nuit